Danses d’hier et d’aujourd’hui

La danse forme un tout parfaitement harmonieux : 

elle aiguise l’âme, exerce le corps, réjouit les spectateurs… pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles

Lucien de Samosate (II s. avt JC)


Danse baroque

Christine Bayle solo

Christine Bayle, danseuse, pédagogue, chorégraphe et femme de théâtre (comédienne et metteure en scène) propose des cours réguliers et des stages en danse baroque, danse Renaissance et Théâtre et Eloquence baroque.

Sa carrière de soliste, (Cie Miskovitch, Opéra de Hambourg) interrompue avec greffes de tendons d’Achille, elle devient pianiste de cours de danse, et comédienne dans le Jeune Théâtre (Cie Catherine Dasté, Théâtre de l’Unité de J. Livchine, Théâtre Neuf, La Rumeur…).

Initiée à d’autres danses (Loïe Fuller…) par Michelle Nadal, cette dernière la met en relation avec Francine Lancelot dont elle devient l’assistante dés 1977 : la danse baroque lui permet de mettre au point une technique de souffle et de poids du corps pour sa propre ré-éducation, et réunit ses trois passions, danse, musique et théâtre auxquels ajouter la curiosité du passé pour comprendre le Ballet et l’Opéra, avec, (1983-2012), la Cie L’Eclat des Muses, et depuis 2013, la Cie Belles Dances.

Elle est invitée dans les grandes institutions, en France, notamment au CRR de Strasbourg de 1987 à 2014 et à l’étranger. Elle a reçu 4 aides du Ministère de la Culture et de la Communication pour ses recherches pratiques sur des sources de 1610 et 1623. Ce travail sera déposé prochainement au CND.

CLZM1002 - copie

Cecília Grácio Moura a étudié la musique au Conservatoire National de Lisbonne. Elle est également titulaire d’un diplôme de professeur en Danse Baroque de la Dolmetsch Historical Dance Society, d’une maîtrise en danse contemporaine à l’université de Paris-Saint-Denis et d’un DEA en musicologie à l’Université de Paris-Sorbonne.  Formation en danse renaissance française auprès des compagnies  Maître Guillaume et Outre Mesure.

Elle a dansé dans les compagnies Ris et Danceries, L’Eclat des Muses, L’Eventail, Outre Mesure, Maître Guillaume, dans des spectacles produits par les Jeunesses Musicales de France et avec l’Académie de Danse Ancienne de Lisbonne. Membre de la troupe du Théâtre Baroque de France sous la direction de Marie-Geneviève Massé, elle a été également invitée comme chorégraphe par le Festival Baroque de Budapest. Pendant 6 ans elle enseigne la danse à la Maîtrise du Centre Musique Baroque de Versailles et est professeur de danse à l’Université de musicologie de Reims.

Actuellement elle est professeur de Danses Anciennes dans les conservatoires Parisiens et elle dirige de nombreux stages pour danseurs et musiciens en France, en Espagne, en Autriche, en Italie, aux États-Unis, en Pologne, en Belgique et au Portugal.

Cecília Grácio Moura anime des ateliers de danse baroque débutant/intermédiaire et intermédiaire/avancé une fois par mois le samedi ou le dimanche.

Site internet : http://www.fetesdhebe.org

Courriel : lesfetesdhebe@gmail.com


Danse orientale

Paola

Les cours et stages proposés se feront à partir de différentes pratiques orientales, de l’Egypte au Japon, que j’ai moi-même pratiqué. Durant mon chemin artistique, j’ai pu reconnaître un fil conducteur, des cohérences entre ces diverses pratiques qui m’ont permis d’avancer dans le sens qui est le mien.

Dans ce chemin, le travail de conscience du corps dans le mouvement dansé  est la base à partir de laquelle la danse se dessine.

Il est venu le temps de partager tout cela !

Paola Ruggeri s’intéresse aux danses d’orient après un parcours en danse classique et contemporaine. Pédagogue mais aussi chorégraphe, on a pu remarquer ses passages à la Biennale Nationale du Val de Marne, à l’Institut du Monde Arabe,  au Festival « Chorège à Bourges »


Danse pour adultes : Technique générale

Formation corporelle et musicale du danseur, du musicien

catherine

Le but de ce cursus est d’offrir aux danseurs et aux enseignants chargés de formation en danse et en musique un outil de travail comparable à celui que possèdent les musiciens, à savoir un « solfège » appliqué au corps entier.

L’objectif est également de donner au danseur ou à l’enseignant des notions précises de « Tronc commun » et de « Technique générale » qui puissent le conduire ensuite à pouvoir lire ou écrire le Mouvement et la Danse.

En s’appuyant sur les « fondamentaux » suivants : ESPACE, TEMPS, INTENSITE de Force et ACCENT, ainsi que sur les éléments simples qui les constituent, le système Conté recherche la précision dans les coordinations musicales et le développement des facultés d’analyse du danseur.

En liant constamment pratique et écriture, comme le fait le musicien, on cimente les notions de base et on peut même envisager une préparation commune du futur musicien et du futur danseur.

Lorsque sera venue l’heure de la « spécialisation », instrumentale ou chorégraphique, celle-ci se fera beaucoup plus rapidement, consciemment, efficacement.

A partir de cette conception unitaire, tout est envisageable au niveau supérieur : composition, interprétation, collectage, recherches de toute nature, enseignement, constitution de répertoires, etc.

Les échanges deviennent réels.